Raphaëlle Paupert-Borne

Les chiens et le basset

2006

Tirage couleur contrecollé sur aluminium

90 x 120 cm


Datée de 2006, l’œuvre Les chiens et le basset est un tirage couleur contrecollé sur aluminium, et non une peinture sur toile malgré les apparences. L’artiste a peint ici directement sur des tirages photographiques. Entamée en 2005, cette pratique se scinde en deux séries : Bitume (2008) et Intérieurs (2005-2006) à laquelle Les chiens et le basset appartient. Comme dans le reste de la série, Raphaëlle Paupert-Borne peint des figures animales de couleur avec un large pinceau, ce qui leur donne une allure épaisse, sans stylisation. Ces personnages viennent littéralement habiter des intérieurs bourgeois riches et désuets, s’allongeant sur un lit, s’asseyant sur une chaise ou comme ici se plaçant autour d’une table pour le dîner. L’œuvre est un diptyque accolant deux espaces distincts que sont une salle à manger et un salon. À la manière d’une surimpression cinématographique, l’artiste, en peignant ses figures a posteriori sur des images préexistantes, confère à ces scènes une atmosphère étrange, flottante. Les chiens y ont une présence spectrale, ils sont à la fois pleinement intégrés au décor tout en y étant comme absents, étrangers. L’œuvre, par ses tons et intérieurs, évoque tout autant la peinture d’Edouard Vuillard que les photographies célèbres de séances de spiritisme et leurs fantômes surgissant par la grâce d’un montage habile.

→ Raphaëlle Paupert-Borne

© SAIF Courtesy Pascale Triol

© SAIF Courtesy Pascale Triol

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Raphaëlle Paupert-Borne, Les chiens et le basset
i-ac.eu/fr/collection/398_les-chiens-et-le-basset-RAPHAELLE-PAUPERT-BORNE-2006
imprimé le 11 avril 2021 [00:22] depuis l'adresse IP : 3.227.235.183
© Institut d’art contemporain 2021