Isa Barbier

Epure

2006

Balsa, pastel sec

11 x 93 x 2 cm


Épure fait partie de la série des « géométries », que poursuit Isa Barbier depuis plusieurs années. À première vue, elle semble assez éloignée des installations que l'artiste réalise habituellement : plutôt que l'aspect organique de ses coupoles de plumes, on a ici une forme minimale, aux angles droits, qui s'approche davantage de la sculpture concrète ou d'un travail séquentiel comme celui de François Morellet.
Pourtant, ce sont précisément des formes élémentaires qui donnent lieu à son travail dans l'espace. En géométrie de la construction, on appelle épure un dessin réalisé à l'échelle, à même le mur et permettant de guider la construction d'éléments architecturaux. C'est, littéralement, le pro-jet, qui préside à la mise en œuvre en trois dimensions. De la même manière, la forme schématique d’Épure découle naturellement d'une pratique du plan et du dessin préparatoire chez Isa Barbier. À la différence qu'ici, le dessin projeté se confond avec la sculpture réalisée.

→ Isa Barbier

© Isa Barbier Courtesy Pascale Triol

© Isa Barbier Courtesy Pascale Triol

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Isa Barbier, Epure
i-ac.eu/fr/collection/374_epure-ISA-BARBIER-2006
imprimé le 16 octobre 2018 [06:49] depuis l'adresse IP : 54.156.39.245
© Institut d’art contemporain 2018