Jimmie Durham

Weeks and Hours and Similar Divisions Are Human Inventions

2007

[Les semaines, les heures et les divisions similaires, sont des inventions humaines]

Bois
99,5 x 71 x 71 cm

Les mots et les phrases qui accompagnent les œuvres de Jimmie Durham ont une importance capitale, ou tout du moins, la même importance que l’objet présenté. Il déclare ainsi : « Je rassemble les choses et les mots dans mon studio. Alors je peux les utiliser dans des œuvres, simplement comme je pourrais utiliser des mots dans des phrases ».
L’affirmation Weeks and Hours and Similar Divisions Are Human Inventions, qui est aussi le titre de la sculpture, donne l’étendue abyssale de la réflexion suggérée par l’artiste, quant à une conception du temps et de l’espace façonnée par les connaissances et les savoirs humains. L’élaboration de l’œuvre procède d’une mise en dialogue et relève d’une multiplicité de points de vue : une forme en bois, qui s’apparente à une maisonnette modélisée, est posée sur un socle qui peut être vu comme un simple cube ou rappeler une caisse de transport. D’ailleurs, le bois qui a servi à l’élaboration de la sculpture semble aussi important pour l’artiste que la forme produite. Pendant sa résidence à l’atelier Calder en 2007, il a privilégié des essences particulières du Mexique ou d’Europe et s’est intéressé à leur histoire, pour réaliser le projet Labyrinth duquel la sculpture est issue.

→ Jimmie Durham

© Jimmie Durham

Exposition : Géopoétiques, Grignan, 2008
Blaise Adilon © Jimmie Durham

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Jimmie Durham, Weeks and Hours and Similar Divisions Are Human Inventions
i-ac.eu/fr/collection/275_weeks-and-hours-and-similar-divisions-are-human-inventions-JIMMIE-DURHAM-2007
imprimé le 25 janvier 2020 [14:19] depuis l'adresse IP : 34.229.131.116
© Institut d’art contemporain 2020