Magdalena Abakanowicz

Dos

1978-1980

Toile de jute et plâtre

Issus de la série Altération réalisée entre 1978 et 1980, ces moulages marquent un tournant dans la pratique artistique de Magdalena Abakanowicz. Au cours des années 1970, son vocabulaire plastique plutôt abstrait s’ouvre à la figure humaine. La foule devient alors une préoccupation récurrente.
Selon l’artiste, « Une foule d'hommes ou d'oiseaux, d'insectes ou de feuilles est un assemblage mystérieux de variantes de certains prototypes. Une énigme touchant au fait que la nature abhorre la répétition exacte ou qu'elle en est incapable. Tout comme la main de l'homme ne saurait répéter ses propres gestes1 ». En imaginant une relation entre le geste du sculpteur et la sensation de reproduction du même individu dans une foule, l’artiste tente une mise en corrélation du processus de la sculpture, de son matériau et de son sujet.

Dans cette perspective, ces neuf moulages de dos humains sans membres ni tête, sans identité, semblent vidés de leur humanité. Obtenus par compression de toile de jute dans des moules en plâtre et figés par de la résine, ces coquilles vides semblent s’affaisser sous leur propre poids comme de vulgaires sacs de pommes de terre, à moins qu’une force invisible ne les contraigne, les obligeant à courber légèrement l’échine.

→ Magdalena Abakanowicz

© Magdalena Abakanowicz

© Magdalena Abakanowicz

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Magdalena Abakanowicz, Dos
i-ac.eu/fr/collection/273_dos-MAGDALENA-ABAKANOWICZ-1978-1980
imprimé le 16 août 2022 [12:23] depuis l'adresse IP : 44.200.171.74
© Institut d’art contemporain 2022