Hans Haacke

Creating Consent

1981

Métal, peinture blanche et bleue, une antenne de télévision en inox et plastique rouge
Hauteur : 180,5 cm
Diamètre : 58,4 cm

Présentée pour la première fois aux États-Unis, Creating Consent [Créer le consensus] s'attache, comme le plus souvent dans le travail de l'artiste, à révéler les stratégies de sponsoring qui engendrent un dévoiement de l'information et une instrumentalisation de la culture.
Cette installation est constituée d’un baril de pétrole de la marque Mobil sur lequel est posée une antenne de télévision. Il porte l'inscription suivante : « We spent $ 102 millions last year in advertising. We just want to be heard. Rawleigh Warner Jr., Chairman1 ».
Une fois de plus, Hans Haacke refuse toute signature formelle en choisissant de détourner des matériaux manufacturés qui seront le support de son propos critique. Il souligne en l'occurrence ici le parrainage par la firme Mobil aux États-Unis des émissions de télévision à caractère culturel et éducatif sur la chaîne PBS en échange d'espaces publicitaires. Lors de la première exposition de l'œuvre, l'artiste l'avait d'ailleurs accompagnée d'un texte citant notamment Herb Schmerz, Vice-Président du « comité entreprise » du Metropolitain Museum et l'un des directeurs de Mobil : « je suis, en effet, le manager d’une campagne politique permanente… Nous sommes constamment dehors, essayant de gagner plus de votes pour nos positions. Cela exige une présence visible et articulée, non seulement sur le marché économique, mais aussi dans le marché de la politique et des idées ».

→ Hans Haacke

© Blaise Adilon

Hans Haacke, Creating Consent, 1981 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Hans Haacke, Creating Consent
i-ac.eu/fr/collection/248_creating-consent-HANS-HAACKE-1981
imprimé le 22 octobre 2020 [22:21] depuis l'adresse IP : 3.224.127.143
© Institut d’art contemporain 2020