Elisabeth Ballet

Trancher le site

1991

De la série Sept variétés de sites, 1991

Médium, laque polyuréthane blanche et mine de plomb
106 x 161 x 71 cm

Issues de la série Sept variétés de sites, conçue pour la galerie des Archives à Paris en 1991, les deux sculptures Se suspendre au site et Trancher le site sont caractéristiques des premières recherches d’Elisabeth Ballet : à partir d’une esthétique qu’on pourrait dire minimale, il s’agit de faire dialoguer l’œuvre exposée avec le cadre de sa présentation. Le titre des pièces fait dès lors office de note d’intention et permet d’identifier le projet d’intervention de l’artiste.
Se suspendre au site est une structure verticale, dont les pans latéraux changent d’orientation tous les vingt centimètres. Recouverte d’une laque blanche polyuréthane où se réfléchit le site, l’œuvre, légèrement inclinée sur sa tranche supérieure, atténue la rupture entre l’objet et le cadre architectural qui l’entoure.
Fabriquée à partir des mêmes matériaux, Trancher le site est disposée à l’horizontale, couchée directement au sol. Volume cylindrique aux facettes rectilignes, l’œuvre reflète le site en même temps qu’elle lui impose redans et trouées, qui tranchent avec une perspective linéaire de l’espace.

→ Elisabeth Ballet

© Blaise Adilon

Elisabeth Ballet, Trancher le site, 1991. Exposition Atmosphères, Château de Suze-la-Rousse, 2011 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Elisabeth Ballet, Trancher le site
i-ac.eu/fr/collection/222_trancher-le-site-ELISABETH-BALLET-1991
imprimé le 29 mars 2020 [13:47] depuis l'adresse IP : 35.172.216.157
© Institut d’art contemporain 2020