Diana Thater

The Best Animals are the Flat Animals (version 2)

1998

Œuvre en 3 dimensions

vidéo diffusée sur un moniteur posé au sol, 2 projections de vidéo sur un mur et gélatine (Lee Filter) sur les parties vitrées
1 DVD-Rom 11'18" (vidéoprojection)
1 DVD-Rom 12'20" (moniteur)
1/2

The Best Animals are the Flat Animals (version 2) présente une robe de zèbre filmée en plan rapproché et montrée en séquences très courtes. L’écran est rempli d’une succession de rayures noires et blanches sporadiquement statiques ou mobiles. Cette image est projetée en très grand format dans l’architecture existante et redoublée à l’envers, générant un effet visuel proche de l’Op Art. Dans la même pièce d’exposition, et faisant face à la vidéo-projection, est diffusé sur moniteur le film muet d’un zèbre de rodéo, en train de réaliser des tours avec l’aide de son dresseur. Les baies vitrées, si elles existent, sont recouvertes de gélatines colorées en rouge.
L’œuvre s’inscrit dans une série de huit travaux regroupés sous le titre The Best Space is the Deep Space. L’artiste s’est inspirée d’une citation de Gilles Deleuze extraite de l’ouvrage La Logique du Sens : « Seuls les animaux sont profonds ; et encore non pas les plus nobles qui sont les animaux plats ».
En reprenant à son compte cette citation, Diana Thater tend à exprimer plastiquement ce que le philosophe évoque au sujet d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, un mouvement des « animaux des profondeurs [qui] deviennent secondaires et font place à des figures de cartes, sans épaisseur » à mesure que l’on avance dans le récit. L’artiste met en lumière notre incapacité à cerner notre environnement en totalité dans une temporalité courte.
La superposition de l’espace réel et de l’espace projeté dans l’installation, et la confrontation entre l’humain et l’animal, déconstruisent la relation habituelle entre sujet et objet, nous mettant dans l’impossibilité d’occuper le point de vue attendu du spectateur. Celui-ci, incorporé à l’œuvre, perd ses repères spatio-temporels et doit inventer un nouveau regard pour entrer dans « l’enchantement cinématographique ».

→ Diana Thater

© Diana Thater

Diana Thater, The Best Animals are the Flat Animals (version 2), 1998 © Diana Thater

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Diana Thater, The Best Animals are the Flat Animals (version 2)
i-ac.eu/fr/collection/214_the-best-animals-are-the-flat-animals-version-2-DIANA-THATER-1998
imprimé le 19 mai 2022 [13:30] depuis l'adresse IP : 3.235.176.80
© Institut d’art contemporain 2022