Gerhard Richter

Kerze n°511/1

1982

[Bougie]


Huile sur toile

95 x 90 cm

Kerze n°511/1, datée de 1982, est une œuvre emblématique de Gerhard Richter appartenant à la série des « photos-peintures ». Amorcée au début des années 1960, ces reproductions hyper-réalistes de photographies en peintures sont alors considérées par l’artiste comme « la chose la plus bête et la plus antiartistique que l’on puisse faire »1. Ce n’est donc pas l’enregistrement du réel qui intéresse ici Richter mais bien les questions de représentation et de distanciation que soulève cette opération de transfert d’un médium à l’autre. Au-delà de toutes considérations théoriques et techniques, la chandelle se consumant que peint Richter dans cette huile sur toile évoque un thème cher à l’histoire de la peinture : celui de la vanité. À l’instar du crâne qu’il peint une année plus tard (Schädel, 1983), l’artiste figure la vision du temps qui passe et des rapports de l’homme avec la mort et sa propre finitude. Ce memento mori fascine et trouble autant par son sujet que l’absolue précision technique avec laquelle il est exécuté.

→ Gerhard Richter

© Yves Bresson/Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne Métropole

Gerhard Richter, Kerze n°511/1, 1982 © Yves Bresson/Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne Métropole © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Gerhard Richter, Kerze n°511/1
i-ac.eu/fr/collection/16_kerze-n-511-1-GERHARD-RICHTER-1982
imprimé le 26 septembre 2020 [13:38] depuis l'adresse IP : 3.235.105.97
© Institut d’art contemporain 2020