Saverio Lucariello

Né en 1958 à Naples (Italie)
Vit et travaille à Marseille et Paris (France)

Né en Italie en 1958, Saverio Lucariello se forme d'abord à l'école des Beaux-Arts et à la faculté d'architecture de Naples avant de montrer son travail à partir du début des années 1990. Dès lors, il bénéficie de nombreuses expositions collectives ou personnelles en France (où il vit et travaille), notamment en 1997 au Frac Paca (avec Gilles Barbier), en 2002 au Frac des Pays de Loire, au Parc Saint-Léger de Pougues-les-Eaux en 2005, ou à la Villa Arson de Nice en 2007... Son œuvre, iconoclaste et grotesque, s'appuie sur la dérision et sur l'exubérance pour développer une mordante critique du discours sur l'art. Qu'il s'attaque à la figure de l'artiste démiurge en incarnant notamment des personnages au mysticisme improbable, ou rejoue l'histoire de la philosophie à l'aune du quotidien et de ses objets, Saverio Lucariello met en place un processus d'évacuation parodique du sens. Multipliant les techniques (vidéo, sculpture, peinture, photographie, performance, écriture...) il se définit comme un artiste conceptuel et surréaliste, baroque et ringard, pataphysique et poétique. Dans l'ouvrage qu'il a consacré à l' « idiotie », le critique et commissaire d'exposition Jean-Yves Jouannais écrit : « L'idiotie des images de Saverio Lucariello est hermétique à sa manière. Le sens y est masqué parce qu'absent. Leur explication entraîne au mieux à un détour, à une impasse plus généralement. Aucune échappatoire tant les possibilités de racheter l'ensemble par quelque lecture métaphorique, onirique, distanciée, promettent, s'il se pouvait, toujours d'avantage de consternation. Elles se donnent à voir comme autant de rituels dont la symbolique a été oubliée en chemin. Seules demeurent, comme spectacle, l'absurde de liturgies, de chorégraphies qui, muettes, s'apparentent non plus au sérieux sectaire du symbolisme en tant qu'école, mais au comique saisissant de Buster Keaton. » (Jean-Yves Jouannais, L'idiotie, Beaux-Arts Magazine Livres, Paris, 2003.)

La collection

Saverio Lucariello

Fantôme

1995

La collection

Saverio Lucariello

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Saverio Lucariello ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/815_saverio-lucariello
imprimé le 10 décembre 2019 [14:42] depuis l'adresse IP : 18.207.238.169
© Institut d’art contemporain 2019