Jean-Pierre Giard

Né en 1957 à Grenoble (France)
Vit et travaille à Lyon (France)

Jean-Pierre Giard suit une formation aux Beaux-Arts de Saint-Étienne jusqu’en 1982.
Il collabore avec la Galerie Verrière, puis participe, entre autres, à la 1ère Biennale de Lyon, à plusieurs expositions de groupe à l’ELAC et au Musée d’Art Moderne de Paris. Son travail est exposé au FNAGP à Paris en 1984 dans l’exposition Qu'est-ce qu'un Frac ?, à l’Institut d’art contemporain à Villeurbanne en 2005 dans l’exposition Un peu d'histoire et de peinture ?, et à la Chapelle de la Visitation à Thonon-les-Bains en 2008 dans l’exposition C’était au début des années 80….

De 1981 à 1995, dans un climat assez hostile à la peinture, il défend une pratique de peinture classique motivée selon ses propos par l’envie de « revenir au métier». Inspiré par Francis Picabia, les Nabis, Pablo Picasso, Raoul Dufy, Eugène Delacroix et Edouard Manet, son travail est répertorié dans la figuration libre sans qu’il n’en convoite l’appartenance.

Dans un second temps, Jean-Pierre Giard oriente sa recherche vers l'abstraction et une « économie plastique plus grande », ses peintures suscitent alors l’intérêt du Musée d’art contemporain de Lyon, qui organise son exposition personnelle au début des années 90.
Puis, durant une vingtaine d’années, il se retire du monde de l’art, avant d’y revenir avec des assemblages de photographies de paysages dont les effets de montage sont picturaux.
L’Institut d’art contemporain acquiert Thalia en 1982, l’Atelier au bouquet de fleurs en 1983, et Deux Personnages assis sous les arbres en 1984.

La collection

Jean-Pierre Giard

L’Atelier au bouquet de fleurs

1983

La collection

Jean-Pierre Giard

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Jean-Pierre Giard ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/735_jean-pierre-giard
imprimé le 23 avril 2019 [14:22] depuis l'adresse IP : 34.228.38.35
© Institut d’art contemporain 2019