Sam Durant

Né en 1961 à Seattle (Washington, États-Unis)
Vit et travaille à Los Angeles (Californie, États-Unis)

L'œuvre de l'américain Sam Durant se donne à voir sur la scène artistique depuis le début des années 1990. D'abord exclusivement montrée aux États-Unis, elle dépasse les frontières à partir de 1998, année durant laquelle elle s'expose au Center for Contemporary Art de Glasgow (Grande-Bretagne) et au Ludwig Museum d'Aix la Chapelle (Allemagne). Circulant depuis sur un réseau international, Sam Durant réalise des expositions personnelles de grande ampleur comme au Walker Art Center de Minneapolis en 2003, au Moca de Los Angeles en 2002... En 2004, pour la première fois, il montre son travail en France, simultanément au Palais de Tokyo (exposition Playlist) et à l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne (exposition Communauté). Sam Durant est nommé pour le prix Hugo Boss en 2008.

Développant une œuvre hétérogène qui s'appuie sur une connaissance érudite et populaire de l'histoire savante et anecdotique des États-Unis, l'artiste interroge avec vigueur les fondements de l'État-nation américain. Engagé activement dans la vie sociale (en 2005, après l'ouragan Katrina, il co-fonde Transforma, un projet de reconstruction culturelle collective à la Nouvelle-Orléans), l'artiste revendique une position impliquée et prend à bras-le-corps les problématiques politiques et culturelles.
Le monument, en tant que lieu de commémoration, constitue un de ses « motifs » récurrents. Matérialisant l'écart qui sépare l'interprétation culturelle et l'histoire, il contient le nœud d'une construction que l'artiste se plaît à interroger. Il s'agit pour lui de mettre en perspective le fait politique à l'aune d'un objet de mémoire. Ses monuments ont alors valeur de charge critique comme le titre de certains d'entre eux le laisse suggérer sans détour : Proposal for Iraq War Memorial, Symbolic Transposition of Effects of War in Iraq to the U.S. And England : 10 Downing St., Parliament, U.S. Capitol and the White House (2007), Inversion. Proposal for the Five Dollar Bill (Huey Newton, Founder of the Black Panther Party of Self-Defense) (2001)...
Partisan d'une certaine forme d'empirisme historique qui puiserait ses sources dans les recherches les plus avancées autant que dans les productions de masse, Sam Durant parvient à croiser les strates culturelles afin de donner corps à des œuvres réactives et rayonnantes. L'artiste « s'intéresse à la musique, écrit David Joselit, généralement la musique populaire, à la fois en tant que document factuel dont l'histoire s'inspire mais aussi en tant que métaphore des mouvements de l'histoire.
Comme l'histoire, la musique est faite de temps, et une des leçons de Durant, c'est que la musique produit également des espaces à « monumentaliser », des espaces publics comme la petite ville d'Altamont dont l'hippodrome a accueilli un concert devenu mythique en 1969, ou le Friendship Park, berceau du rock sudiste à Jacksonville1 ».

La collection

Sam Durant

Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, FL

2000

IAC → Sam Durant ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/65_sam-durant
imprimé le 08 août 2020 [08:22] depuis l'adresse IP : 3.228.11.9
© Institut d’art contemporain 2020