Patt Blue

Née en 1945 à Paducah (Kentucky, États-Unis)
Vit et travaille à Kingston (État de New York, États-Unis)

Patt Blue est une photographe américaine née en 1945 dont l’œuvre s’inscrit dans la tradition de la photographie humaniste et documentaire. Ses séries, invariablement en noir et blanc, traitent de la condition humaine, des moments sombres de l’existence comme des lueurs d’espoir qui surgissent parfois.

Si son travail a été essentiellement exposé aux États-Unis comme à l’International Center of Photography de New York ou à la Menschel Gallery de l’université de Syracuse, il a également pu être vu à l’IAC de Villeurbanne ainsi qu’au Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne. Patt Blue étudie trois années les Beaux-Arts à la Stony Brook University de New York dont elle sort diplômée en 1974. Plus tard, en 1987, elle obtient un Master of Fine Arts (MFA, le diplôme terminal dans les arts créatifs) en photographie à l’École du Art Institute de Chicago.

Other People (1978-1981), une de ses premières séries, porte son regard empathique sur la vie de patients du Goldwater Memorial Hospital, une institution dédiée aux maladies chroniques et aux soins de longue durée, située sur Roosevelt Island à New York. Elle y saisit avec force la souffrance et le sentiment d’abandon de personnes dont la vie a tragiquement basculé. Cette série, comme plusieurs autres dans les années 1980, a fait l’objet de publications dans le prestigieux Life Magazine. C’est notamment le cas de How Far is Heaven : an American Family, un projet photographique entamé en 1973 et toujours en cours, où Patt Blue documente la vie d’une famille pauvre de l’état de New York, entre déménagements constants, maladies et difficultés d’accès aux aides sociales.
Plus tard, avec Living On A Dream: A Marriage Tale publié en 1998, la photographe s’intéresse cette fois-ci à sa propre histoire familiale et met en récit des clichés pris par son père. Cet album familial, entrecoupé d’interviews de ses membres et de révélations personnelles, décrit le mariage comme un cauchemar et une farce tragi-comique.
Torn Wing : An Elegy to Childhood (1973-2004), projet mené par Patt Blue pendant la période où l’artiste vivait à New York, rend compte du quotidien de sans-abris et aborde de manière plus large la fragilité de l’existence et des êtres.
Enfin, avec Facetime, la photographe tourne l’objectif vers elle-même et produit une série d’autoportraits commencée en 1991 et achevée en 2006. Ses clichés documentent de manière frontale et sans fard le processus du vieillissement et valent comme une étude des traces subtiles du temps.

La collection

Patt Blue

Sans titre

1983-84

La collection

Patt Blue

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Patt Blue ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/450_patt-blue
imprimé le 16 août 2022 [11:34] depuis l'adresse IP : 44.200.171.74
© Institut d’art contemporain 2022