Daniel Schlier

Né en 1960 à Dannemarie (Haut-Rhin, France)
Vit et travaille à Strasbourg

Daniel Schlier est diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg option Art en 1978 et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts Plastiques en 1983. Daniel Schlier utilise notamment la technique de la peinture sur verre inversé, dite peinture sous verre. On peint sur la feuille de verre directement, et le spectateur regarde le côté « non-peint » du verre, ce dernier ayant pour double fonction d’être support du pigment et vernis protecteur. « Pourquoi le verre? Parce qu’il n’offre rien, c’est une surface lisse, transparente, sans matière ni couleurs, pas même le blanc de la toile. Comment un monde se construit-il là-dessus? (...) je peins à l’envers, recto-verso, devant-derrière, comme Charlie Chaplin met en scène son propre personnage, devant et derrière la caméra.»1

Cette technique est connue depuis l’Antiquité en occident et c'est au cours de la Renaissance que cette forme d'art a atteint son apogée. La peinture sur verre inversé, aussi appelée fixé sous verre, s'est largement diffusée et devient un art populaire en Europe lors de la seconde moitié du XVIIIe siècle, où en Alsace, elle prend un certain essor. Cette technique, qui existe aussi en Afrique noire depuis le début du XXe siècle et qu’on appelle « suweer » (en wolof), est connue également en Chine, en Iran ou encore en Inde. Elle nécessite traditionnellement l’usage du miroir dans un travail de précision, d’autant que l’on débute par les détails et les finesses de l’œuvre, pour finir par les grands aplats de fond de scène, à l’inverse de la technique picturale traditionnelle sur toile. On commence donc par la signature.

Daniel Schlier a participé à de nombreuses expositions en France et à l'étranger, œuvré à des travaux à quatre mains avec Richard Fauguet, peint des décors de théâtre, de film et enseigné la scénographie au Théâtre National de Strasbourg. En 2003, le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg lui consacre une exposition personnelle avec la publication d'un important catalogue. Daniel Schlier est collectionné dans de nombreuses institutions publiques, telles que le Fonds National d'Art Contemporain et de nombreux FRAC (Alsace, Franche-Comté, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Ile-de-France et Limousin) ou encore le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

Éditions

Figures

1989

Galerie municipale d'art contemporain de Saint-Priest
La collection

Daniel Schlier

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Daniel Schlier ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/265_daniel-schlier
imprimé le 20 août 2019 [00:39] depuis l'adresse IP : 3.226.251.81
© Institut d’art contemporain 2019