Jimmy Beauquesne

Né en 1991 à Courcouronnes (France)
Vit et travaille à Paris (France)

En collaboration avec Casey MQ
Le travail de Jimmy Beauquesne associe une esthétique « pop », colorée, à des sujets souvent tragiques. Pour Jeune création internationale, l’artiste compose une mise en scène intimiste d’un sentiment adolescent fort : être fan. Le chanteur Justin Bieber, double fantasmé de Jimmy Beauquesne, est représenté dans une série de dessins inspirés d’une fan-fiction, dans laquelle la star est enlevée par des extraterrestres. L’artiste envisage le dessin comme un médium à la fois nostalgique et empathique, propre ici à souligner l’intensité d’un amour paradoxalement détaché de toute connaissance réelle de l’autre.

Invité par l’artiste qui souhaitait lui-même assouvir un désir de fan, le musicien Casey MQ a remixé pour l’exposition une chanson de Justin Bieber et d’Ariana Grande dans le genre de l’hyperpop, qui accentue l’aspect artificiel des voix et des sons. Papiers peints, rideaux, dessins et musique forment ainsi une chambre d’adolescent·e, un microcosme où cohabitent l’amour et le pathos. Ils viennent pousser à leur paroxysme des références de la pop-culture, qui deviennent les outils malléables de la construction de l’identité, entre familiarité et fiction.

IAC → Jimmy Beauquesne ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1812_jimmy-beauquesne
imprimé le 26 septembre 2022 [16:51] depuis l'adresse IP : 44.201.97.26
© Institut d’art contemporain 2022