Christine Sun Kim & Thomas Mader

Christine SUN KIM est née en 1980 dans le Comté d’Orange californie (états-unis)
vit et travaille à berlin (allemagne)

thomas mader est Né en 1984 en Allemagne
Vit et travaille à Berlin (Allemagne)

Artiste américaine, Christine Sun Kim est malentendante et a développé dans son travail une relation forte avec le son et la langue des signes.
En 2020, elle a interprété l’hymne national en langue des signes américaine, au Super Bowl LIV (match de football américain) retransmis à la télévision, et suivi d’un éditorial au New York Times. Christine Sun Kim utilise sa pratique artistique pour canaliser une grande partie de sa révolte concernant la vie en tant que personne malentendante dans un monde axé sur les entendants. Son art englobe la performance, la vidéo et les dessins de style naïf au fusain et au pastel à l’huile, il appréhende le son dans ses principales caractéristiques : sa matérialité, son rythme, sa dimension émotionnelle et son enjeu social. Fortement teinté d’humour, son travail assume sa dimension politique pour défendre la communauté sourde et l’ASL, langue des signes américaine, et en pointer les discriminations. Elle a réalisé de nombreuses expositions personnelles : Busy Days, De Appel, Amsterdam (2017) ; Disarming Language: disability, communication, rupture, Tallinn Art Hall, Tallinn, Estonie (2019) ; Off the Charts, MIT List Visual Arts Center, Cambridge, Massachusetts (2020) ; Stacking Traumas, Mildred Lane Kemper Art Museum, Washington University, St. Louis, Missouri, USA (2021) ; Time Owes Me Rest Again, Queens Museum of Arts, Queens, New York (2022). Elle a participé à de très nombreuses expositions collectives, comme la Biennale de Whitney (2019), le festival international de Manchester (2021) et Art Basel (2022).

Thomas Mader est un artiste conceptuel qui s’intéresse principalement aux questions relatives à l’identité nationale, au storytelling et à la communication. Il a récemment bénéficié d’expositions personnelles au Knox-Albrigt Museum, Buffalo/USA (2019), à la Hamburger Bahnhof/50 Hertz, Berlin, Allemagne (2019) ou à Baustelle Schaustelle, Essen, Allemagne (2017). Il a également participé aux expositions collectives berlinoises Do Not Repaint Radomes, Caution (2020), Crone Side, Galerie Crone et Well Prepared, Wiensowski & Harbord (2019).

Partenaires de vie, Christine Sun Kim et Thomas Mader collaborent depuis plusieurs années et explorent les spécificités structurelles de la langue des signes américaine depuis leur double point de vue de pratiquante de naissance et d’apprenti, mettant en exergue la dimension gestuelle mais aussi non gestuelle (expressions du visage) de ce langage riche et complexe. Les deux interprètes traduisent ainsi un ensemble de situations dans une série de vidéos.

IAC → Christine Sun Kim & Thomas Mader ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1807_christine-sun-kim-thomas-mader
imprimé le 26 mai 2022 [12:21] depuis l'adresse IP : 18.232.52.135
© Institut d’art contemporain 2022