Yves d'Ans

Né en 1940 à Kingston upon Thames (Royaume-Uni) 
Vit et travaille à Nantes (France)

Né en 1940 au Royaume-Uni mais vivant en France depuis 1976, Yves d’Ans est un photographe dont la pratique repose sur un double exercice : la mise en scène de soi et la citation artistique. Son travail a été notamment exposé aux Rencontres Photographiques de Lorient, à la Photographer’s Gallery de Londres et à plusieurs reprises à la Galerie Absidial de Nantes. 
Sa formation artistique nous est inconnue et il ne nous reste de son travail qu’une série d’autoportraits associant dans des photomontages photographies et images de peinture classique. Réalisées à la chambre noire entre 1985 et 1986, ces œuvres témoignent d’une pratique singulière de la photographie et renouvellent l’approche du genre de l’autoportrait. En effet, Yves d’Ans réalise des photomontages à partir de fragments de tableaux classiques et de son propre corps dans un geste reliant peinture et photographie, images d’autrefois et corps vivant. De ce fait, il confronte son corps à d’autres corps empruntés à différentes périodes, espaces et modes de représentation.

Puisées dans l’Histoire de l’art et le plus souvent dans la peinture occidentale, les références de l’artiste sont multiples : elles vont d’un Christ mort d’Holbein à un portrait du pharaon Séthi 1er en passant par des détails issus d’un tableau de Delacroix. Comme l’écrit le critique Bruno Nourry dans le beau texte qu’il consacre à l’artiste dans la revue Clichés, la nudité « relève moins ici d’une esthétique que d’une éthique du dépouillement1 ». Le corps de l’artiste, morcelé et souvent démultiplié, peut être traversé par un sentiment de désir comme par la souffrance que véhicule le corps biblique. Plus loin dans son texte, Bruno Nourry écrit également : « La mise en scène du corps dénudé, les dispositifs d’analogie, de mise en abîme, les jeux de miroirs constituent en effet encore un détour, une manière d’échapper à la violence frontale d’un autoportrait2 ». À sa manière torturée mais également en croisant les époques et les arts, Yves d’Ans aura régénéré le genre canonique de l’autoportrait et conféré à son œuvre une dimension intemporelle.

La collection

Yves d'Ans

Sans titre

1985-1986

La collection

Yves d'Ans

Sans titre

1985-1986

IAC → Yves d'Ans ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1417_yves-d-ans
imprimé le 16 août 2022 [13:16] depuis l'adresse IP : 44.200.171.74
© Institut d’art contemporain 2022