"SANS TITRE" (2018) LE MULTIPLE DE MARIA THEREZA ALVES & JIMMIE DURHAM

Par Jacques Caton

du  au  | 14:00
→ Vous avez fait l’acquisition du multiple de Maria Thereza Alves et Jimmie Durham, intitulé  Sans titre (2018), qui a été produit par les Amis de l’IAC, lors de l’exposition personnelle des deux artistes The Middle Earth en 2018 : qu’est-ce qui vous a plu dans cet objet ?

J.C : Ce multiple, sans titre mais pour moi « Mediterranean children », est d'abord une œuvre unique, fille de la grande mosaïque réalisée à quatre mains dans l'esprit des mosaïques romaines, véritable pièce d'archéologie multi-sensorielle selon ses auteurs. Je suis un enfant de la mare nostrum et ne pouvais qu'être touché par cette œuvre.

→ Ce multiple a été produit dans le cadre d’une exposition présentée à l’IAC. Qu’est-ce que vous avez aimé dans cette exposition, dans le travail de l’artiste ?

Cette exposition reflétait bien son titre de « Middle Earth », consacrée à leur nouveau territoire, et était un reflet parfait de Naples, leur ville nouvelle.

→ Pour vous, ce multiple est-il rattaché à l’exposition ?  Est-il un moyen d’en garder une trace, un souvenir ?

J.C : Plus que cela, c'était un morceau du puzzle de cette mosaïque méditerranéenne et napolitaine, s'intégrant parfaitement au cabinet de curiosités géant qu'était cette exposition.

→ Comment vous positionnez-vous en tant que collectionneur face à ce multiple ? Pour vous, est-ce qu’il rejoint une logique de collection, un fil directeur, ou bien est-ce un achat « coup de cœur » ? Comment le multiple prend-il place chez vous ? 

J.C : Cette pièce s'intègre parfaitement à mon fil conducteur de collectionneur, allant de la dérision au memento mori, de l'art préhistorique à celui le plus conceptuel.
Cette œuvre est contiguë à un dessin de Martial Raysse, Niçois et Nouveau Réaliste.
IAC → ÉVÉNEMENTS → "SANS TITRE" (2018) LE MULTIPLE DE MARIA THEREZA ALVES & JIMMIE DURHAM
i-ac.eu/fr/RDV-satellites_2020/288_sans-titre-2018-le-multiple-de-maria-thereza-alves-jimmie-durham
imprimé le 21 octobre 2020 [00:49] depuis l'adresse IP : 34.200.226.179
© Institut d’art contemporain 2020