ongoing

Apichatpong Weerasethakul

Retour sur...l'exposition « Periphery of The Night »

from  to 
L'exposition Apichatpong Weerasethakul - Periphery of the Night est terminée.
Pour prolonger l'expérience, redécouvrez : 
L'exposition en images et vidéos, ici 

La Station 20 du Laboratoire espace cerveau - Avec Apichatpong Weerasethakul (Journées d'étude
27 octobre & 28 octobre derniers)
Periphery of the Night, la monographie de l’artiste et cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, déploie dans les espaces de l’IAC un projet immersif où animaux et humains, fantômes et forêts, vivants et morts cohabitent dans des entre-mondes ensommeillés. Réceptif aux approches perceptuelles et cosmomorphes du Laboratoire espace cerveau, l’artiste s’empare de ce cadre de recherche pour développer les questionnements qui l’animent et sous-tendent son attention au réel. Sans chercher à démêler le visible et l’invisible, comment qualifier la perception du temps et de l’espace qu’il propose au visiteur ? Comment appréhender des façons d’être limites, à la lisière entre la veille et le sommeil, la vie et la mort, par les outils intellectuels et sensibles que nous proposent le bouddhisme, les neurosciences, la chronobiologie et les théories de la mémoire ? En tirant des réflexions scientifiques et philosophiques de ces “périphéries nocturnes”, la Station 20 invite à formuler et à intensifier les transformations individuelles et collectives engagées par Apichatpong Weerasethakul

Avec les Intervenant·e·s

Françoise Bonardel, Philosophe et essayiste, docteure d'État ès lettres et sciences humaines (1984). Professeure à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, administratrice de l'Institut d'études bouddhiques et auteure de Bouddhisme et philosophie : en quête d'une sagesse commune (2009) et Vacuités : Sortir du nihilisme grâce au bouddhisme ? (2020)

Erik Bordeleau, Chercheur en cinéma et philosophie à l'Université NOVA de Lisbonne. Il a co-publié un ouvrage bilingue français-anglais intitulé "Fabulations nocturnes : Écologie, vitalité et opacité dans le cinéma d'Apichatpong Weerasethakul" (2017, OHP)

Emma Chabani, Docteure en neurosciences cognitives et actuellement cheffe de Projet recherche et développement chez Human Design Group. Sa thèse, dirigée par Isabelle Arnulf, s’intitule « Perdons-nous vraiment conscience lorsque nous dormons ? Exploration de l'expérience du dormeur dans des modèles d'hypersomnies centrales »

Clément Dumas, Doctorant en cinéma associé à l’Institut d’Asie Orientale, Clément Dumas prépare une thèse sur les théories de la mémoire et leurs applications dans un corpus de films asiatiques (Lav Diaz, Apichatpong Weerasethakul et Wang Bing)

Benoît Guillaume, Illustrateur et auteur de bande dessinée
Selon le souhait d’Apichatpong Weerasethakul, dessine tout au long de la station, ce que lui inspirent les interventions et les discussions.

André Klarsfeld, Professeur à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris - PSL), Laboratoire Plasticité du Cerveau. Membre de la Société francophone de chronobiologie. Auteur de Les horloges du vivant (2009), Biologie de la mort (2000) avec Frédéric Revah

Les sœurs de la Maison de l’Inspir pratiquent dans la tradition du Village des Pruniers, ensemble de centres de pratique de pleine conscience fondés par le maître zen Thích Nhat Hạnh. Elles proposeront une méditation guidée depuis leur monastère

Antoine Lutz, Directeur de recherche à l'INSERM à Lyon. Pionnier dans le domaine des neurosciences contemplatives, il a utilisé l’imagerie cérébrale pour étudier les pratiques de méditation chez des experts méditants de la tradition bouddhiste et chez des novices formés au programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction Program)

Maître Jean-Marc Tenryu Bazy a suivi les enseignements de maître Gudo Wafu Nishijima dont il a reçu le sceau de la transmission (shiho) en 2003. Titulaire du diplôme universitaire “Médecine, neurosciences et méditation”, responsable de l’association Dogen Sangha, il est le fondateur du temple de Gudo ji à Villeurbanne, où il enseigne
IAC → EXHIBITIONS → in situ → Apichatpong Weerasethakul → Retour sur...l'exposition « Periphery of The Night »
i-ac.eu/en/exhibitions/24_in-situ/2021/619_RETOUR-SUR-L-EXPOSITION-PERIPHERY-OF-THE-NIGHT
printed on January 16, 2022 [11:14] from IP address : 52.91.0.112
© Institut d’art contemporain 2022